Dans le cadre des mesures de soutien à la stratégie de sortie corona, le gouvernement bruxellois a donné le feu vert à un projet de location de vélos à caractère social. L'objectif est de mettre rapidement en selle 400 personnes défavorisées.

La Région de Bruxelles-Capitale souhaite améliorer la mobilité des Bruxellois vulnérables en leur donnant accès au vélo comme moyen de transport urbain. Le vélo est un moyen efficace d'émancipation: il est bon marché, permet des trajets rapides, offre une autonomie pour les trajets pour se rendre au travail ou dans un centre de formation ou pour maintenir des contacts sociaux et en même temps assure une meilleure santé. Cette mesure s'inscrit également parfaitement dans le plan de mobilité régional GoodMove et dans l'objectif de doubler la part modale des déplacements à vélo d'ici 2025.  

Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité: «Avec la location sociale de vélos et les formations pour apprendre à faire du vélo en ville et entretenir un vélo, nous voulons donner un petit coup de pouce aux Bruxellois moins privilégiés qui veulent faire du vélo».

Ce projet est un bon exemple de collaboration entre trois ASBL bruxelloises de vélo: Cyclo, Pro Vélo et le 'Ateliers de la rue Voot'. Avec le soutien de Bruxelles Mobilité, ces trois associations travailleront ensemble pour réparer 400 vélos d'occasion et leur fournir un éclairage adapté et des équipements antivol. Les vélos seront mis à disposition des organisations bruxelloises travaillant avec les groupes vulnérables, tels que les centres d'intégration, les centres de santé communautaires, les centres d'alphabétisation, les centres d'émancipation, les centres publics de protection sociale, etc.

La ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt a remis lundi les vingt premiers vélos par l'intermédiaire de l'association d'alphabétisation Collectif AlphaIl s'agit d'un premier test avant le déploiement de ce projet à plus grande échelle début 2021 avec davantage de partenaires du secteur social. Les organisations sociales sélectionneront, au sein de leurs groupes cibles, les personnes pouvant bénéficier du projet et détermineront les modalités dans lesquelles les bénéficiaires peuvent utiliser le vélo.

Pour ce premier groupe de 20 personnes, le vélo est mis à disposition gratuitement pendant un an. Des conseils sont également fournis pour apprendre à faire du vélo en ville et les bases de l'entretien du vélo (crevaison, tension des freins, lubrification ...) sont enseignées. Cette formation est importante pour guider les cyclistes novices et pour stimuler le transfert modal. Les expériences précédentes de Pro Velo ont montré que 80% des personnes qui ont suivi une telle formation ont en fait continué à faire du vélo. Sur la base des premiers retours Bruxelles Mobilité, les associations cyclistes et les partenaires du secteur social s'entendront sur l'arrangement définitif début 2021.

Lire aussi: Le gouvernement bruxellois offre aux chauffeurs de taxi 3.000 XNUMX euros

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur WhatsApp
Vous pouvez également obtenir Pitane Blue atteindre via WhatsApp.
Envoyez votre message à: +316-14792746
WhatsApp
chauffeur de taxi règle de l'argent avec un Tikkie
Application Pitane Blue
Print Friendly, PDF & Email