La FNV est préoccupée par la réduction des effectifs des entreprises de transport public, maintenant que le soutien corona du gouvernement n'a pas été porté à 100%. Depuis le début de la pandémie corona, le nombre de voyageurs utilisant les transports en commun a fortement diminué. L'Etat a néanmoins demandé aux sociétés de transports publics de continuer à rouler. En contrepartie, 93% des coûts sont remboursés par le gouvernement. Selon Eric Vermeulen, FNV City Transport, il serait fou de mots si les effets des projets de transports en commun du Fonds national de croissance étaient limités par une coupe à blanc dans les transports publics en raison d'un soutien corona insuffisant à partir du 1er janvier 2022.

«Nous sommes très heureux que le soutien ait maintenant été mis à disposition par le cabinet pour l'ensemble de 2021, et nous avons toujours travaillé dur pour cela. Mais tant que le soutien n'est pas à 100%, les entreprises ne peuvent rien faire d'autre que le faire évoluer. Ce n'est pas bon. pour le voyageur et pas bon pour l'emploi. "

Marco Bouma, FNV Transport régional:

Moins d'emploi

Le syndicat s'oppose à la possibilité qu'il y ait moins d'emplois dans les transports publics à plus long terme. Henri Janssen, FNV Spoor: 'Une fois que vous avez annulé les lignes et les services, ils ne reviendront pas aussi rapidement. Le financement des transports publics ne doit donc pas être évalué sur l'utilisation, mais sur la disponibilité. Ce que les développements actuels signifient pour les plus de 40.000 XNUMX personnes qui travaillent dans les transports publics est encore très incertain. Il doit y avoir plus de certitude à ce sujet rapidement.

Après la crise

La FNV appelle le ministère des infrastructures et de la gestion de l'eau à réfléchir à la manière dont les transports publics peuvent être rapidement rétablis à l'ancien niveau après la crise. Marco Bouma, FNV Transport Régional, indique que pour cela il est en tout cas nécessaire que jusque-là les entreprises de transports publics soient compensées à 100%, de sorte qu'une réduction de la taille n'est pas du tout nécessaire.

Lire aussi: Le chef de secteur FNV Transport Jansma en débat avec les politiciens

Gare de La Haye - photo Pitane Blue
Print Friendly, PDF & Email