Journée nationale de grève des transports régionaux et grèves régionales à partir du 6 septembre.

Le vendredi 16 septembre, les transports régionaux seront interrompus dans tout le pays. Selon le magazine Passenger Transport, les bus et trains régionaux seront annulés ce jour-là. De plus, il y a des grèves régionales à l'approche de la journée nationale de grève. Les grèves dans la région débuteront le mardi 6 septembre dans le Flevoland, la Hollande méridionale et la Zélande. Il y aura une grève en Hollande septentrionale et à Utrecht le mercredi 7 septembre et le jeudi 8 septembre en Gueldre, Brabant septentrional et Limbourg. La dernière grève régionale a eu lieu le vendredi 9 septembre en Frise, Groningue, Drenthe et Overijssel.

Les grèves font suite aux grèves relais qui ont eu lieu dans tout le pays avant l'été. Les salariés des entreprises régionales de transport veulent une meilleure convention collective de travail, pour laquelle ultimatum les revendications étaient posées. Marijn van der Gaag, directeur de FNV Streekvervoer : « Le secteur doit devenir plus attractif afin que de nouveaux collaborateurs puissent être recrutés. En ce moment, il y a beaucoup de roulement, ce qui entraîne des pénuries de personnel. En conséquence, la charge de travail augmente et avec elle l'absentéisme pour cause de maladie.

Le syndicat et les membres comprennent que les grèves dans les transports publics peuvent causer des nuisances au public. "Le fait que les membres soient toujours en grève montre à quel point le besoin est grand", déclare Van Der Gaag. Par ailleurs, selon le syndicat, la grève est aussi dans l'intérêt des voyageurs. En même temps que les grèves, les salariés tirent la sonnette d'alarme sur l'appauvrissement des transports régionaux qui perdure depuis des années.

Ces dernières années, on estime que trente pour cent des trajets ont disparu en raison de la couronne, des pénuries de personnel et de la réduction annuelle et régulière. Van der Gaag : « Tout montre que les directions des entreprises de transport n'ont qu'une idée en tête : réduire, réduire et réduire encore. Le personnel souffre des mauvaises conditions de travail et le voyageur souffre de transports régionaux de plus en plus dégradés en raison de la suppression des lignes.

Lire aussi  Même Wiersma le comprend, maintenant encore les employeurs de KNV

L'appauvrissement des transports régionaux est un problème croissant, notamment dans les zones rurales, selon le syndicat. « Les entreprises de transport urbain abandonnent les lignes déficitaires des zones périphériques et les remplacent par des lignes de plus en plus fréquentées dans l'agglomération de Randstad. Mais les transports publics ne doivent pas être axés sur le plus de profit possible, c'est un besoin fondamental pour de nombreuses personnes. Il doit y avoir un changement dans le système que nous avons maintenant. Au lieu d'être axée sur le profit, elle devrait à nouveau être axée sur les services », déclare Van Der Gaag.

Articles Liés:
Boutiques d'applications
Print Friendly, PDF & Email