Nous n'en avons pas souffert pendant la pandémie de corona et c'était probablement la seule chose positive à cette époque. Nous le détestons tous vraiment, mais désormais c'est plus la règle que l'exception, les embouteillages. Nous passons beaucoup de temps dans un embouteillage, il vaut peut-être mieux ne pas savoir exactement combien d'heures de notre vie nous y passons. L'automne est déjà arrivé et on le remarque tout de suite sur les routes hollandaises. Il semble même plus occupé que jamais sur la route. L'ANWB rapporte que le nombre d'embouteillages augmente déjà de manière significative par rapport à l'année record 2019.

"Il y a du monde sur les routes comme d'habitude et on voit les nuisances augmenter partout. Depuis la levée des mesures corona fin mars, la route a de nouveau été exceptionnellement fréquentée. Par rapport à l'année pré-corona 2019, nous constatons qu'elle est maintenant quelques pour cent plus occupée aux heures de pointe du matin et du soir. Mais pendant la journée, nous constatons une augmentation surprenante du nombre d'embouteillages de pas moins de 17 % ».

Arnoud Broekhuis de l'ANWB.

Le nombre d'embouteillages aux heures de pointe du matin et du soir a augmenté de quelques pour cent, mais pendant la journée, le nombre d'embouteillages a augmenté de pas moins de 17 pour cent. Hier, c'était même le rush matinal le plus chargé de cette année, il y avait pas moins de 925 kilomètres d'embouteillages vers 8.30hXNUMX. Cela avait à voir avec de nombreux accidents, de nombreux automobilistes sur la route en combinaison avec le temps d'automne. Selon le ANWB l'augmentation est due à l'augmentation du nombre de voitures sur les routes néerlandaises et parce que beaucoup plus de personnes sont de retour au bureau. Les jours les plus chargés de la semaine en termes d'embouteillages sont le mardi et le jeudi et l'heure de pointe du mercredi soir.

"Nous avons également prédit que les embouteillages augmenteraient à nouveau et malheureusement nous semblons avoir raison. Les foules les plus importantes sont le résultat de l'augmentation du trafic de marchandises, des camionnettes de livraison et du trafic de banlieue. La province la plus fréquentée reste la Hollande-Méridionale avec le plus d'embouteillages et en Gueldre et dans le Brabant du Nord, nous constatons également de plus en plus d'embouteillages avec une augmentation de 17 et 21 % respectivement. Il est frappant de constater que la congestion en Hollande du Nord a diminué de 17 % ».

Arnoud Broekhuis de l'ANWB.
Print Friendly, PDF & Email