Largeur DVDP=

EasyJet et Rolls-Royce ont un nouveau partenariat révolutionnaire pour H2ZERO.

L'hydrogène fait également son apparition pour tenir les promesses de rendre plus vert le secteur de l'aviation à forte intensité de CO2. Les deux sociétés s'étaient engagées à collaborer sur une série d'essais de moteurs au sol l'été dernier. L'objectif de la collaboration est de démontrer que l'hydrogène a le potentiel d'alimenter une gamme d'avions à partir du milieu des années 2030.

L'aviation représente actuellement 2,4 % des émissions mondiales de CO2. Pour atteindre l'objectif européen pour 2050 et avoir une économie à zéro émission, les compagnies aériennes et les avionneurs se tournent vers les batteries à hydrogène et électriques pour réduire les émissions de CO2 des avions.

H2ZERO

Pendant ce temps, le constructeur britannique de moteurs d'avions Rolls-Royce et la compagnie aérienne Easyjet ont présenté un moteur à hydrogène pour les avions. Dans le cadre du programme H2ZERO, le moteur d'avion AE 2100-A existant a été converti en moteur à hydrogène. Ce moteur est utilisé dans les avions à hélices pour le trafic régional, et fonctionne normalement au kérosène. Il n'y a pas encore de mention d'un moteur à réaction utilisé dans les avions long-courriers. Cela sera suivi d'un essai au sol à grande échelle d'un moteur à réaction Rolls-Royce Pearl 15.

(Le texte continue sous la photo)
Rolls-Royce - Easyjet

H2ZERO s'inspire de la campagne mondiale Race to Zero soutenue par l'ONU et signée par les deux entreprises, les engageant à atteindre zéro émission nette de carbone d'ici 2050. Le partenariat H2ZERO a été créé en réponse à des études détaillées et des études de marché - y compris l'équipe Fly Zero du UK Aerospace Technology Institute et le projet NAPKIN (New Aviation Propulsion Knowledge and Innovation Network) - qui ont tous deux conclu qu'il existe un potentiel de marché pour les avions sur hydrogène.

Articles Liés:
Journal de la Meuse
Print Friendly, PDF & Email