Les bons de taxi ont été introduits au début de la campagne de vaccination car il n'était pas toujours facile pour les habitants de Sint-Katelijne-Waver et Onze-Lieve-Vrouw-Waver de se rendre au centre de vaccination de Malines. Ce groupe cible pourrait faire appel à un taxi. 

En 2021, six personnes ont fait usage d'un chèque taxi, mais il s'agit d'un nombre limité, selon l'échevine du bien-être et de la santé Sarah De Keyser (CD&V), certainement pas une déception. Dans la Gazet van Antwerpen, elle dit que cela montre que les habitants sont autonomes et peuvent compter sur un réseau utile. Néanmoins, le système permettant aux habitants de Sint-Katelijne-Waver d'utiliser un chèque-taxi pour se rendre au centre de vaccination est étendu. 

De cette manière, les personnes qui ont des difficultés à marcher ou qui n'ont pas un réseau important peuvent également être vaccinées rapport† Les employés du centre de vaccination ont vu de nombreuses personnes âgées accompagnées d'enfants, de petits-enfants, de voisins ou de connaissances. Et le centre le moins mobile a également été régulièrement sollicité.

Lire aussi: Brussels Airport signe pour une aviation sans CO2 en 2050

le centre moins mobile était aussi régulièrement sollicité
Print Friendly, PDF & Email